Tu penseras à étendre le linge ? 6 conseils pour s’organiser en télétravail

icone maison

Tu passes tes journées à la maison et tes enfants mangent à la cantine ? Tu peux me donner un coup de main lundi de 10h à 16h ? Ces phrases tous les télétravailleurs les ont déjà entendues, plus ou moins souvent parce que dans l’imaginaire collectif être à la maison signifie ne rien faire, mais est-ce vrai ?

icone maisonUne personne seule chez elle 8 à 10 heures par jour peut rapidement se laisser déborder par le quotidien, avoir du mal à cloisonner vie professionnelle et vie privée, d’autant plus que la distinction géographique n’existe pas. Pourtant le télétravail se développe chaque jour un peu plus (lentement, mais surement) et la grande majorité de ceux qui l’ont essayé l’ont adopté.

J’ai moi-même l’expérience du home office et j’ai eu l’occasion ces derniers mois d’en discuter avec plusieurs télétravailleurs aussi bien indépendants que salariés : il y a un énorme décalage entre la perception que la société a de cette pratique et la réalité. Alors découvrons ensemble les pièges du télétravail et 6 règles d’or pour transformer cette épreuve en succès.

icone horloge

Une journée de télétravail ratée

Laissez-moi vous présenter Manu qui travaille à domicile depuis 2 semaines. En couple, 1 enfant Manu a décidé de se lancer à son compte dans un business qui n’a pas vraiment d’importance (pour nous, pour Manu c’est une passion). En 2 semaines, son activité démarre tout doucement, même si les résultats ne sont pas ceux espérés, et Manu a eu le temps de prendre de très mauvaises habitudes.

Découvrons ensemble comment une journée de travail à domicile peut se transformer en fiasco complet.

07h00 Le réveil sonne, Manu a peu dormi à cause d’un coucher trop tardif… appui sur la touche snooze !
07h27 Manu se lève, il faut préparer le petit déjeuner et l’enfant pour l’école.
08h25 Départ pour l’école, en retard ou juste à l’heure, la table du petit déjeuner pas débarrassée (pas eu le temps).
08h45 Manu n’a pas trainé. De retour à la maison, débarrassage de la table pour s’y installer et travailler dessus.
08h50 Ah oui, il y a le linge à étendre !
09h15 Bon, 15 minutes de retard sur l’horaire prévu. Manu installe son espace de travail sur la table du salon.
09h20 Début des activités.
11h00 Il va falloir aller chercher l’enfant à l’école. Manu pousse son matériel au bout de la table pour s’y remettre après manger. Direction la cuisine pour préparer le repas du midi.
11h20 Départ pour l’école, c’est le début de la pause déjeuner.
13h40 De retour de l’école, Manu se réinstalle sur la table du salon. Reprise des activités.
14h05 Le téléphone sonne :
– Manu tu peux passer me donner un coup de main ?
– Euh… c’est que je bosse là
– Ne t’inquiète pas c’est pas urgent. Tu n’as qu’à passer avant d’aller chercher ton enfant à l’école
– Bah…
– Ok merci ! Tu viens vers 15h30, comme ça on prendra un café ?
– …
– A toute à l’heure !
15h10 Il faut tout ranger pour aller donner un coup de main. Ensuite c’est l’école, les devoirs, le bain du soir, le repas …
21h30 Ca y est l’enfant est couché, ce soir il y a un bon film à la télé. Manu se réinstalle pour travailler dans le salon, histoire de passer un peu de temps avec la personne qui partage sa vie.
23h00 Le film est terminé, sympa mais pas vraiment ce à quoi Manu s’attendait. Il faut tout ranger pour la nuit.
00h00 Fin de la journée, Manu va enfin pouvoir se coucher. Un dernier coup d’oeil au smartphone avant d’éteindre. Zut, un SMS raté, Manu ne l’a pas entendu pendant le film. “Slt Brandon & Brenda ont 1 gastrosinusite, tu pe lé gardé 2main kom ça je pose pas de RTT ?

L’histoire ne dit pas si Manu gardera Brandon et Brenda demain, ni même si l’épidémie de gastro-sinusite aura une incidence sur son travail des jours suivants, mais il n’y a pas besoin d’anticiper beaucoup pour voir que :

  • Manu est épuisé(e)
  • Manu n’a travaillé que 4 heures et 20 minutes dans cette journée, dont 1 heure et 30 minutes avec une concentration limitée
  • Nous avons plus parlé de la vie privée de Manu que de son activité
  • Manu est quelqu’un sur qui ses proches comptent beaucoup

La suite est simple à deviner : cette routine s’installe encore plus, le temps de travail diminue encore et Manu va finalement devoir abandonner son activité en télétravail.

icone marteau de juge

Qui est responsable de ce fiasco ?

L’entourage de Manu ? Oui, emmener un enfant à l’école et/ou le récupérer prend plus de 5 minutes. Oui il est normal que Manu satisfasse aux tâches ménagères et que la personne qui partage sa vie compte dessus. Mais non, l’entourage de Manu n’est pas la cause de tout ses maux.

La société ? Tout le monde le sait, la société elle a que des problèmes, et le poids de la société sur nos épaules est énorme. Manu ne fait pas exception à la règle et a choisi, par exemple, de faire une pause déjeuner de 2h20 parce que la société considère qu’une personne qui est à la maison ne doit pas recourir aux services de la restauration scolaire. Mais non, la société n’est pas non plus responsable de ce gâchis.

D’autres idées ? Éliminons d’office la chaîne de télévision qui a choisi pile ce jour pour diffuser ce film. les journées qui ne font que 24 heures … il ne reste donc plus qu’une piste : Manu. Car Manu a perdu de vue le point essentiel du télétravail : il s’agit de travail, et Manu doit tout mettre en oeuvre pour concilier sa vie privée et sa vie professionnelle.

icone liste

Comment s’organiser en télétravail ?

1. Estimer

icone estimerSi vous êtes à votre compte, vous devez certainement établir des devis donc estimer le temps que vous passerez à faire une chose afin de vous rémunérer en conséquence. Si vous êtes salarié(e), le télétravail s’accompagne souvent d’une organisation “à la tâche” au lieu d’une organisation horaire, ce qui nécessite d’estimer en amont le temps que prendront vos actions afin de rentrer dans le cadre de votre contrat de travail.

Pour travailler en home office convenablement, il est impératif d’estimer à l’avance votre charge de travail.

2. Planifier

icone planningJe parle maintenant de réserver une plage horaire pour travailler, de prévoir à l’avance quelles seront les tâches extra professionnelles auxquelles vous pourrez vous consacrer. Si vous devez travaillez 35 heures dans votre semaine, libre à vous de bloquer 5 plages de 7 heures, 7 plages de 5 heures ou même 12 plages de 3 heures (avec une petite heure à récupérer si vous le souhaitez).

Préparez votre agenda le plus à l’avance possible, si vous arrivez à prévoir d’une semaine sur l’autre c’est parfait. Il y a deux façons de procéder :

  • Soit vous commencez par bloquer vos impératifs personnels (aller chercher les enfants à l’école, rendez-vous chez le médecin, l’entretien de la chaudière…) de façon à ne pas avoir à déplacer vos plages de travail au dernier moment;
  • Soit vous commencez par bloquer votre semaine de travail en ménageant des trous pour les imprévus personnels;

Quoi qu’il en soit l’idée de base est de ne pas annuler une séance de travail au dernier moment parce qu’il ne faut pas se mentir : le travail qui n’est pas fait aujourd’hui ne sera pas fait demain.

3. Optimiser

icone optimisationLorsque vous préparez votre agenda, à l’esprit que vos plages de travail doivent correspondre à vos contraintes professionnelles et permettre le maximum d’efficacité : selon votre profession et vos propres capacités (par exemple de concentration) la durée des périodes de travail peut être plus ou moins longue : certains préféreront travailler 5 ou 6 heures d’affilée, d’autres se contenteront de sprints de 2 heures. Testez et faites vous votre propre opinion.

4. Cloisonner

icone murC’est plus facile que de prévoir son organisation : séparez physiquement votre activité professionnelle de votre vie privée. Simple à dire quand on habite un manoir avec 12 chambres, beaucoup moins simple quand on habite un studio de 18 m² sous les toits. Quoi qu’il en soit, de 2 choses l’une vous êtes à votre compte, l’autre vous êtes employé(e). Dans le premier cas, l’organisation de votre espace est aussi un des aspects que vous devez prendre en compte : une meilleure installation permet un meilleur rendement. Dans le second cas votre employeur vous verse certainement une prime de télétravail qui compense l’intrusion de votre vie professionnelle sur votre espace de vie, jouez donc le jeu et utilisez cette prime pour ce pour quoi elle est prévue. Si vous pouvez aménager un bureau (la pièce) ou un atelier, c’est parfait. Sinon, prévoyez simplement un bureau (le meuble) quelque part : quand vous êtes au travail, vous êtes au travail. Cette séparation physique évitera la perte de temps liée à l’installation et au rangement tous les jours. De plus, une simple boîte à archives bien étiquetée vous évitera de perdre des documents importants.

Vous devez aussi cloisonner psychologiquement vos vies : s’il peut être bénéfique de travailler en musique, regarder un film à suspens en éditant vos factures est une très mauvaise idée. Idem pour ce qui est de jeter un œil sur son mur facebook ou de laisser la page d’accueil d’un site d’actualités ouverte dans un onglet. Essayez donc de mettre en place une distinction entre la sphère privée et la sphère professionnelle. Par exemple j’utilise le même ordinateur, sous Windows pour la vie privée et sous Ubuntu  pour travailler, comme ça même si je suis tenté d’aller faire un surf perso en pleine activité mes favoris et mots de passe enregistrés ne sont pas disponibles.

5. Refuser

icone noVous vous levez à 6 heures du matin, vous subissez 1h30 de transports en commun, vous êtes au bureau jusqu’à 18h00 et vous rentrez enfin chez vous à 19h30. Qui ira vous demander de garder ses enfants, ou de passer donner un coup de main dans l’après-midi ? Tout le monde comprend que vous êtes au travail et que vous ne pouvez pas vous libérer simplement.

Reprenons le point précédent : même si vous travaillez de chez vous, quand vous êtes au travail vous êtes au travail. Alors où est la différence ? Refusez simplement ces dérangements impromptus, expliquez à votre entourage que vous ne passez pas vos après-midi à faire la sieste au bord de votre plage privée mais que vous devez travailler pour pouvoir acheter de quoi manger le mois prochain et que peut-être que ça prend un peu de temps. Si votre agenda vous le permet rien ne vous empêche de donner un coup de main la semaine prochaine.

6. Chronométrer

icone chronometreOn n’est pas à 5 minutes près mais vous devez savoir combien de temps vous avez passé à quelle tâche parce que c’est la seule façon de revenir au premier point de cette liste : l’estimation. Si vous lisez cet article c’est probablement parce que vous souhaitez vous lancer dans le travail à domicile ou parce que vous venez de vous lancer dans l’aventure alors il est probable que vous ne sachiez pas avec certitude combien de temps vous allez pouvoir / devoir consacrer à une tâche, qu’elle soit professionnelle ou privée (savez-vous combien de temps il faut pour étendre le linge ou pour passer l’aspirateur chez vous ?).

Pour vous permettre d’équilibrer vos vies, il faut commencer par les connaître. Alors si vous manquez d’expérience, chronométrez vos activités.

separateur

Ne prenez pas peur, avec un peu de discipline et un minimum d’expérience, le télétravail est une chance formidable qui permet de s’astreindre des contraintes géographiques ou de s’occuper de jeunes enfants, d’un proche malade… grâce à une totale liberté d’organisation. Il suffit simplement de garder en tête que qui dit liberté dit responsabilité.

Et vous ? Avez-vous essayé le télétravail ? En tant qu’employé? indépendant ? employeur ? Peut-être avez-vous des astuces à partager pour optimiser l’organisation, peut-être avez-vous rencontré des difficultés que je n’ai pas abordées ici. N’hésitez pas à en parler dans les commentaires.


Sources :

Le paradoxe du télétravail: http://business.lesechos.fr/directions-ressources-humaines/021108834904-le-paradoxe-du-teletravail-111764.php
La communauté des télétravailleurs: http://teletravail.fr/

Une réponse

  1. Maroquinerie en ligne dit :

    Bonjour j’ai créé ma boutique de maroquinerie en ligne accessible sur [modéré] l’année dernière et mes amis n’arrivaient pas à comprendre que je passais pas mes journées à me tourner les pouces. C’est quand j’ai commencé à faire plein de ventes qu’ils ont compris que c’est un vrai travail. Merci pour ces conseils qu’il faut faire lire aux auto entrepreneurs et à leurs amis.

    PS : ma boutique en ligne sur [modéré]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *