Un aperçu de votre newsletter avec Email on Acid

Email On Acid

Après un silence dû à la combinaison des vacances d’été, d’une convalescence et du lancement d’un nouveau site sous WordPress, voici la suite de notre dossier consacré à l’envoi d’emails.

Maintenant que vous avez créé votre template en responsive web design, et que vous avez saisi votre contenu, vous pensez peut-être que vous pouvez lancer l’envoi de votre newsletter… Eh bien non ! Il va falloir avant tout tester votre email, pour vous assurer qu’il s’affichera correctement dans un maximum de clients mail et de webmails et vous allez voir que très vite (très très vite même) les choses vont se montrer plus compliquées que prévu.

Pour la démonstration je vais reprendre le template responsive dont je parlais précédemment, pour rappel vous pouvez y accéder ici. Je vais utiliser pour cet article un service 100% en ligne, Email on Acid, qui vous offrira une version gratuite (limitée en fonctionnalités) mais cet outil est loin d’être le seul sur le marché et j’utilise très souvent Sarbacane pour faire mes tests avant envoi. Je me dois aussi de citer Litmus qui offre lui aussi une version de démonstration, plus riche en fonctionnalités, mais limitée à 7 jours. Pour aujourd’hui nous allons nous contenter d’un test de rendu de notre newsletter sur différents clients de messagerie, mais sachez qu’Email on Acid offre d’autres outils tels qu’un optimiseur de code, un outil de mesure de la déliverabilité, des outils de suivi des ouvertures des emails envoyés…

logo email on acid

 Paramétrer un test d’email avec Email on Acid

Commençons par une inscription rapide et vous voilà prêts à tester votre email, ou le mien si vous préférez vous laisser guider. Cliquons sur le bouton « Email Preview » afin d’accéder aux options du test

  1. Nous allons renseigner un sujet et indiquer l’url où se trouve notre email Test emailonacid - 1 - sujet et contenu
  2. En utilisant la version gratuite du produit nous n’avons pas accès au test de spam Test emailonacid - 2 - test antispam
  3. Sélectionnons les 3 clients email avec lesquels nous pouvons tester notre email Test emailonacid - 3 - Choix des clients email
  4. Il ne nous reste plus qu’à valider les conditions d’utilisation du service et à lancer le test Test emailonacid - 4 - lancement du test

Au cas où vous n’auriez pas compris que le service offrait beaucoup plus de possibilités dans sa version payante, vous aurez une dernière chance pour choisir une offre complète avant que le test ne se lance. Pour ce test, je continue avec la version gratuite.

Bonne surprise, même dans cette version nous obtenons immédiatement un message d’avertissement à propos de la longueur des headers, ajoutons donc un peu de texte là où il en manque pour éviter les soucis et relançons le test avec ce fichier.

separateur

 Comprendre les résultats du test d’email

Une fois le test terminé, un aperçu de votre email dans les clients que vous avez sélectionnés est affiché. Vous pouvez cliquer sur chaque vignette pour voir l’aperçu dans une grande fenêtre.

email on acid - resultats de test

Comme vous pouvez le constater, mon template ne s’en sort pas si mal même si des erreurs sont signalées par l’outil d’analyse html (le sélecteur css [] n’est pas géré pas Outlook 2003). A partir de ce moment, selon la façon dont votre email s’affiche dans les différents clients, c’est à vous de choisir si vous souhaitez envoyer votre courrier tel quel ou si vous préférez corriger les bugs détectés. Pour mon gabarit de démonstration je ne chercherai pas la perfection : la version dégradée est suffisamment proche de la version « complète » (qui je vous l’accorde est plutôt proche d’une version dégradée).

separateur

Si vous avez fait le test avec votre propre email, vous aurez probablement constaté que des mises en forme qui semblent simples pour une page web peuvent causer de gros problèmes pour l’envoi d’une newsletter, la liste des propriétés css gérées étant différente pour chaque client de messagerie. Quoi qu’il en soit vous aurez quand même pu constater qu’en débutant prudemment il est possible de créer un fichier dont le rendu est correct dans tous les cas dès le premier essai.

Vous aurez aussi constaté qu’ Email on Acid est un produit riche et que sa version gratuite devient rapidement frustrante. Etant donné qu’il est possible de lancer un nombre illimité de test sur plusieurs dizaines de clients de messagerie pour seulement 35$ par mois, vous serez peut-être tentés de franchir le cap.

3 réponses

  1. […] Avant d'envoyer un email il est indispensable de tester son rendu sur différents clients de messagerie.  […]

  2. Thomas dit :

    Il y a aussi getinbox http://www.getinbox.com avec des webmails françaises

  3. Renaud M.G. dit :

    Merci pour le lien, la concurrence est toujours une bonne chose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *