8 bonnes raisons de préférer Google Analytics à Piwik

Logo Google Analytics

Si Piwik est une bonne solution de web analytics, tout n’est pas parfait et il existe quand même de bonnes raisons de lui préférer Google Analytics. Découvrons-les ensemble

Logo Google Analytics

Logo du service Google Analytics

Vous venez probablement de lire les 10 bonnes raisons d’adopter Piwik (si ça n’est pas le cas je vous invite à le faire) et vous êtes peut-être convaincus du caractère exceptionnel de cet outil qui est, je le rappelle, à la fois gratuit et performant. Mais tout n’étant pas idyllique, vous devez aussi savoir qu’il y a quand même de bonnes raisons de lui préférer le géant du secteur, à savoir Google Analytics.

separateur

1. Google Analytics ne nécessite pas d’avoir son propre serveur

La mise en place de cet outil se fait simplement par l’ajout d’un petit code javascript sur vos pages. Contrairement à Piwik, vous n’aurez pas besoin de mettre en place et de configurer l’outil sur votre serveur. Vous objecterez peut-être que Piwik est disponible en version hebergée, mais dans ce cas il ne s’agit plus d’une solution gratuite.

Il faut donc prendre en compte ce coût caché chez Piwik, qui est négligeable quand vous possédez vos propres serveurs, mais qui peut amener à faire des choix. Par exemple pour ce blog, mon hébergement est un mutualisé tout petit et ma base de données est limitée à 200 Mo, ce qui inclue à la fois le site, les articles et les commentaires, et les données de trafic. Pour éviter que la base de données ne soit verrouillée pour dépassement de capacité, je suis donc face à 2 choix : changer de formule d’hébergement ou bien sauvegarder et purger ma base tous les mois, en d’autres termes dépenser de l’argent ou perdre du temps.

2. Piwik demande d’installer des mises à jour trop fréquemment

Quand on est en production et qu’on utilise un outil de web analytics pour faire réellement du web analytics, on n’a pas franchement le temps de consacrer ne serait-ce que 10 minutes toutes les 2 semaines à faire une mise à jour du core de l’outil, avec tout le stress que cela implique (mes données seront-elles là dans 10 minutes ou faudra-t-il restaurer une sauvegarde ?). Alors, oui c’est un signe que l’outil est en perpetuelle amélioration, mais Google Analytics est amélioré régulièrement lui aussi et ce de façon totalement transparente.

3. Les données fournies par Piwik ne peuvent pas être certifiées

Il est toujours possible de tricher, en utilisant des bots pour simuler des visites, et ce quelle que soit votre solution de web analytics, mais quand on a un accès total à la base de données et toute la documentation nécessaire, il est simple comme bonjour d’injecter des dizaines et des dizaines de visites factices sans trop se fatiguer.

A ma connaissance les données fournies par Google Analytics ne sont pas certifiées par l’OJD (la liste des outils de mesure certifiés se trouve ici) mais l’intervention d’un tiers “neutre” est tout de même un élément rassurant.

Pour quelle raison falsifier des données de fréquentation ? Tout simplement pour vendre son site, ou un espace publicitaire. En tant qu’acheteur n’hésitez pas à vérifier les chiffres qui vous sont fournis, par exemple grâce à Alexa qui vous donnera un ordre de grandeur (voici ici ce qu’Alexa indique pour ce blog).

4. Google Analytics est redoutable en e-commerce

Avec une intégration parfaite de Google AdWords et des statistiques très avancées sur les ventes et les tunnels de conversion, je ne connais pas un outil plus performant dans le domaine de la vente en ligne.

5. Piwik est moins complet

D’une façon générale, les rapports fournis par Google Analytics sont plus nombreux que ceux fournis par Piwik, c’est la contrepartie naturelle au caractère “non intrusif” de notre outsider. Vous voulez quelques exemples ? L’exploitation des données démographiques, les test A/B intégrés nativement… même si la roadmap de Piwik est impressionnante (ce qui justifie les mises à jour continuelles) il y a une différence notable à ce niveau qui frustrera les utilisateurs les plus avancés.

6. Google Analytics s’intègre dans les applications Android

Lorsque vous développez une appli Android, le tracking des actions se fait presque aussi simplement que s’il s’agissait de la gestion d’événements personnalisés sur un site internet. C’est à ce genre de détails qu’on voit la puissance de l’écosystème Google et plus on avance dans le temps plus cet empire s’étend et plus les services sont complémentaires.

7. Google fournit une documentation francophone pour les webmasters

Parce que tout le monde n’est pas un développeur php chevronné et parce que 90% des utilisateurs de solution de web analytics ne développent pas des plugins pour étendre les fonctionnalités de leur outil tous les matins, Google propose une documentation à l’usage des utilisateurs et des intégrateurs, entièrement rédigée en français.

Malgré tout il existe une API Google Analytics qui permettra à tout les développeurs d’étendre les fonctionnalités de reporting à leur guise. Cette API aussi est très bien documentée.

8. Il y a une vraie synergie entre Google Analytics et Google AdWords

J’ai déjà abordé ce point à propos du e-commerce (et indirectement en parlant de l’écosystème Google), mais les passerelles qui existent entre ces deux services ne se limitent pas au calcul de la rentabilité de vos campagnes publicitaires : AdWords est capable de s’appuyer sur vos statistiques de fréquentation (et celles d’autres sites) pour optimiser le taux de clic de toutes vos publicités grâce au remarketing, dont vous trouverez une présentation ici.

separateur

Vous l’aurez donc compris à la lecture de ces deux billets : Piwik est une excellente solution pour débuter dans l’analyse de trafic et/ou pour le suivi de sites ne nécessitant pas des données si avancées que cela. Il s’agit aussi d’un choix pertinent lorsque l’on s’intéresse de près à la protection de la vie privée. Mais les spécialistes du Web Analytics rencontreront rapidement des lacunes qui justifieront l’adoption de Google Analytics à partir du moment où le site suivi aura une importance stratégique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *