Le paradoxe des sites de bons de réduction

Le paradoxe des sites de bons de réduction

Tout est parti d’un commentaire posté hier sur ces pages : un site de bons de réductions enregistre depuis quelques jours une très forte baisse de trafice en provenance de Google (voir le message).  Renseignements pris il ne s’agit pas d’un cas isolé et de nombreux sites vivant de l’affiliation ont été impactés par la mise à jour de Google Pingouin effectuée fin mai.

code réduction

Cet article n’est pas une énième énumération des nouveautés de l’algorithme mais j’ai envie aujourd’hui de parler d’un des nombreux paradoxes de Google qui souhaite offrir dans ses résultats de recherche (les fameux SERPs) les résultats les plus utiles aux internautes et pénalise une catégorie entière de site pourtant populaires.

separateur

Pourquoi l’affiliation est-elle pénalisée ?

Pour comprendre pourquoi Google pénalise l’affiliation, il suffit de comprendre comment fonctionne ces sites : une (ou plusieurs) régie met à la disposition du site affilié plusieurs catalogues de marchands (de biens ou services) comprenant aussi bien les détails des produits que la descriptions du marchand approuvée par le marchand lui-même, des visuels, codes de réduction… chaque affilié dispose ainsi exactement de la même information contrôlée et mise à jour par les marchands, qui sont dans ce cas les annonceurs.

Il n’est pas difficile de deviner qu’un site qui affiche les informations de plus de 1000 annonceurs, que ce soit la totalité du catalogue produit ou simplement une description et les bons de réduction, ne fait pas ses mises à jours manuellement et affiche les informations fournies par la régie d’affiliation. Si 15 sites affiliés fonctionnent de cette façon alors nous avons face à nous 15 sites proposant du duplicate content.

C’est pour cette raison que les sites d’affiliation sont pénalisés, comme tous les autres sites proposant du contenu automatisé, tout simplement parce que tous ces sites fournissent plus ou moins le même duplicate content.

Attention : je ne juge en aucune façon de la qualité et de la pertinence des offres proposées sur aucun site de codes promotionnel et je dois préciser que de nombreux sites de code promo proposent aussi du contenu exclusif .

separateur

Pourquoi les sites de codes promo sont utiles au commerce en ligne ?

Selon une infographie publiée par le Journal Du Net, 2 internautes sur 3 utilisent souvent ou toujours un site de bons de réduction avant d’effectuer un achat en ligne et ces codes promotionnels sont  un déclencheur de l’acte d’achat plus d’une fois sur deux. Les consommateurs sont donc réellement demandeurs de ce type de contenu et les marchands ont tout intérêt à en proposer puisque les bons de réduction jouent un rôle incitatif.

Si les newsletters des marchands sont la première source d’acquisition (57%) des bons de réductions, les sites spécialisés suivent de très près (50%) et permettent aux commerçants les moins connus (ou ayant de petits catalogues) de diffuser leurs offres et de s’assurer une plus grande visibilité.

separateur

Pourquoi les sites de bons de réduction ne peuvent plus reposer uniquement sur l’affiliation ?

Nombreux sont encore les sites à refuser d’afficher “en direct” des codes promo, préférant passer uniquement par l’affiliation (qui les rémunère à chaque vente), mais cela les prive d’une multitude de petits commerçants qui n’ont tout simplement pas les moyens de faire appel aux services d’une régie d’affiliation. En effet il y a souvent un chiffre d’affaire minimal demandé ou une somme à avancer en guise de “ticket d’entrée” pour faire appel à ce type de service.

De plus, il est possible à un marchand de proposer plusieurs codes différents qu’il diffusera chacun sur un site différent afin de mesurer très exactement les retours de ses actions, son ROI.

Tout ça c’est bien beau pour le marchand et l’internaute, mais qu’est ce que le site de bons plans a à y gagner ? Du contenu unique tout d’abord : en n’acceptant “en direct” que des bons de réduction qui n’existent pas déjà, le webmaster s’assure la un afflux constant de contenu neuf et unique. Ensuite le site de codes promo bénéficie de mises à jour plus fréquentes, presque permanentes en fonction du nombre de coupons qu’il propose “en direct”.

Enfin, et c’est à mon avis un des aspects les plus importants de ce paradoxe, le site de bons de réductions est un maillon utile de la “chaîne” du commerce électronique et en tant qu’acteur de poids il a sa propre responsabilité dans l’évolution du secteur. Ainsi, permettre aux petits marchands de s’exprimer et d’avoir une visibilité au même titre que les grosses boutiques est aussi de leur responsabilité, libre à eux, et c’est souhaitable d’introduire des critères de qualité, vis à vis des sites qu’ils référencent.

separateur

Bien sûr le SEO n’est pas le seul gain que les sites de codes de réduction sont en droit d’attendre en échange de la visibilité et qui dit ROI pour le marchand dit investissement, on peut donc facilement envisager qu’ils paient leur présence, reste à trouver une tarification juste pour les deux parties.

Mais les pénalités infligées par Google me semblent justifiées (pour les sites vivant uniquement de l’affiliation et du duplicate content) et c’est à mon avis l’humanisation du service qui permettra aux meilleurs sites de résister aux future mises à jour de l’algorithme, tout en améliorant la qualité globale du e-commerce.

8 réponses

  1. Call center dit :

    mais l’affiliation est et reste pourtant une technique efficace dans le monde de la vente en ligne

  2. Le paradoxe des sites de bons de réducti... dit :

    […] Pour comprendre pourquoi Google pénalise l'affiliation, il suffit de comprendre comment fonctionne ces sites : une (ou plusieurs) régie met à la disposition du site affilié plusieurs catalogues de marchands (de biens ou …  […]

  3. Ce qui est dit dans l’article c’est que l’affiliation ne suffit plus donc, il n’est pas ici question de s’en passer mais seulement d’ajouter quelques techniques supplémentaires. En tout cas, je trouve dommage que google pénalise les sites affiliés.

  4. Renaud M.G. dit :

    Si tous fournissent le même duplicate content sans aucune réécriture, il est normal à mon avis qu’ils soient pénalisés : ils n’apportent rien d’unique.

  5. Il y a des sites d’affiliation plus ou moins complet, certaines marques ne sont pas présentes sur certains sites et le sont sur d’autres. Le système d’affiliation est quand même bien pratique pour monétiser un site qui n’est pas marchand. Pour les codes promo, c’est un phénomène qui prend de l’ampleur, de plus en plus de personnes utilisent ce système, je pense que d’ici quelques année prés de 100% des internautes auront le réflexe d’utiliser les codes promo.

  6. Renaud M.G. dit :

    C’est le pari que j’avais il y a maintenant 5 ans (près de 1000 marchand en affilitation, cashback et bons de réduction) avant de jeter l’éponge en raison du budget com’ nécessaire pour lutter contre ceux qui étaient déjà des géants. Aujourd’hui je me contente de donner des conseils et je pense réellement qu’un site qui ne repose que sur l’affiliation n’a aucune chance de survie sans un budget monumental

  7. GuillaumeH dit :

    Ça dépend j’ai envie de dire car à côté de ça, vous avez des sites qui marchent que dans l’affiliation comme “commentseruiner” qui marche plutôt pas mal car c’est du quali ! y a des bonnes descriptions pour la plupart des produits et surtout ils ne vont pas à droite, à gauche mais ils se spécialisent dans un seul domaine…

  8. Renaud M.G. dit :

    Je suis allé faire un tour sur le site dont tu parles et il comporte un très grand nombre d’avis, qui sont donc du contenu unique. Après, j’imagine que ton intervention n’est pas innocente, et qu’ils ont un bon SEO pour aider 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *