Introduction au Responsive Design : avantages et inconvénients

responsive web design : pour et contre

Cet article est la deuxième partie de l’introduction au Responsive Design. Suivez ce lien pour découvrir la première partie « Introduction au Responsive Design : définition et approches« . Nous allons maintenant voir quels sont les avantages et les inconvénients de la mise en place d’un site web adaptatif. Une fois n’est pas coutume, nous allons commencer par les aspects négatifs.

Inconvénients du Responsive Web Design

responsive web design - inconvénientsIl s’agit d’une technologie encore récente et comme pour toutes les nouveautés dans le domaine du web, on peut trouver plusieurs dizaines de frameworks ou de responsive grids prêtes à l’emploi, par toujours optimisés et pas toujours correctement débuggés. D’ici la fin de l’année cette jungle se sera naturellement régulée, mais en attendant il faut faire un choix. Je vous invite donc à bien vous renseigner avant d’opter pour un outil plutôt qu’un autre, et à ne pas hésiter à en tester plusieurs pour vous faire votre propre opinion.

Vous allez donc devoir prendre du temps pour trouver l’outil qui vous convienne, mais le responsive design est aussi bien plus gourmand en temps qu’un développement classique. Il faudra donc en tenir compte dans la planification de vos projets.

Du temps, le responsive web design en consommera aussi à l’affichage de vos pages : le navigateur devra charger un tas de règles de mise en forme dont il ne se servira pas, ainsi que des éléments html qui ne seront pas forcément affichés. Du côté temps de chargment des pages, une webapp optimisée pour mobile sera donc bien plus efficace.

Les avantages du Responsive Design

responsive web design : avantagesIls sont nombreux, bien plus nombreux que les inconvénients, à commencer par la garantie d’offrir une expérience utilisateur de qualité dans toutes les circonstances. Vous êtes maîtres de tous les redimensionnements et toutes les réorganisations, l’ergonomie est donc toujours optimale.

Ensuite, vous offrez toujours le même contenu à vos visiteurs. Il n’y a rien de plus déceptif que de sortir son smartphone dernier cri et de se retrouver en face d’un site presque vide parce que « optimisé » pour mobile. Dans le meilleur des cas vous aurez droit à un lien de type « retour au site web classique » et vous atteindrez un site complètement illisible… ça nous est arrivé à tous ne nous le cachons pas.

Pour la maintenance et les évolutions, c’est l’arme ultime : les technologies évolueront toujours plus vite que nos budgets, alors autant faire abstraction de la technologie et se préparer à toutes les éventualités.

Enfin vos pages disposent d’une url unique : on oublie le duplicate content, les balises canonical… le responsive design est l’allié de votre référencement. Pour les publicités, une url unique vous permet de ne définir qu’une campagne, avec un visuel pour chaque support. Cela vous en facilitera le suivi.

separateur

Vous l’aurez compris, le responsive design a définitivement tous les atouts pour devenir le standard de développement en 2013, mais vous avez peut-être déjà sauté le pas ? N’hésitez pas à partager vos expérience, à nous conseiller vos outils…

3 réponses

  1. […] Dans le premier cas on peut comprendre qu’on a affaire à un ordinateur sous Windows utilisant Chrome, alors que dans le deuxième user-agent, on voit que c’est un iPhone qui nous a demandé la page. Rien que l’analyse de ces deux chaînes de caractères peut vous permettre d’avoir une idée de quelques optimisations possibles (résolution des images, vidéos flash…) ou de mettre en place une redirection « site web classique », « site web mobile » si vous n’êtes pas encore converti au Responsive Web Design (dans ce cas je vous invite à découvrir les avantages du RWD) […]

  2. […] Introduction au Responsive Design : avantages et inconvénients […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *